achat vêtement seconde main
Vie pratique
Le 13/06/2019 • 4 min

Acheter ses vêtements d’occasion, c’est bon pour la planète ?

Notre mode de consommation pèse lourd dans le poids de l’énergie et des ressources planétaires utilisées. Selon l’ADEME, nos vêtements  représentent 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre. L’industrie de la mode constitue le 3ème secteur le plus consommateur d’eau après la culture de blé et de riz. Le marché de l’occasion s’est donc peu à peu imposé comme un moyen de limiter notre impact environnemental.

Pourquoi acheter en seconde main ?

En 2018, c’est 30% de Français qui ont acheté un vêtement d’occasion, contre 15% en 2010. Un chiffre qui ne fait donc que de croître. Grâce au développement des technologies, notamment des réseaux sociaux, les consommateurs se retrouvent davantage en contact les uns avec les autres grâce à de nombreuses plateformes de mise en relation. Mais pourquoi opter pour l’occasion ?

  • Faire des économies : dépenser moins, c’est généralement l’une des premières motivations de cette démarche. Déjà utilisé, l’objet vendu en seconde main est bien souvent à moindre prix par rapport à un objet neuf. Ce qui permet parfois de s’offrir des vêtements ou des meubles qui ne seraient pas compatibles avec votre budget autrement.
  • Limiter son impact environnemental : lorsqu’on achète neuf, on achète un nouvel objet qui a demandé des ressources supplémentaires pour être produit. Un objet d’occasion a déjà été produit par définition. On empêche ainsi d’accumuler l’utilisation de ressources et on fait avec l’existant : ce qui limite considérablement l’empreinte carbone et le gaspillage des ressources.
  • Miser sur l’originalité : le marché de l’occasion regorge de petites pépites. Des vêtements ou des meubles qui ne sont pas forcément uniformes car bien souvent les enseignes sortent des collections en accord avec la tendance du moment. Le meilleur moyen de ne pas se retrouver avec la même paire de baskets que le voisin !
  • Participer à l’économie circulaire : on achète d’occasion et on revend ! Quand on est une fashion addict, c’est une bonne solution pour changer de garde robe régulièrement sans surconsommer !
  • Pour le plaisir : faire la trouvaille qui va venir compléter la garde robe, c’est agréable. Quand on achète d’occasion, chiner et trouver des trésors devient vite une obsession !

S’habiller en seconde main :

C’est tout à fait normal de montrer certaines réticences de prime abord concernant le prêt-à-porter d’occasion : les préjugés dans ce domaine sont nombreux. Mais pas de raison d’avoir peur ! Les magasins de seconde main ou les friperies ne riment pas tout le temps avec vieilleries. Pas forcément besoin de renoncer à son look tendance, vous trouverez certainement des pièces dans l’air du temps. On y retrouve même parfois des vêtements neufs, encore avec leur étiquette !

Pour être efficace dans ses recherches, il y a deux écoles :

  • vous avez du temps devant vous et vous pouvez passer des heures à fouiner pour faire la trouvaille du jour.
  • vous avez en tête une pièce bien précise et vous pouvez scanner très rapidement tout ce qui passe devant vous (que ce soit en magasin ou sur le web).

Voici quelques adresses en ligne où vous trouverez sûrement votre bonheur : (mettre liens)

Les sites de vente en ligne :

Vinted

Vestiaire collectif

Vide dressing

Troc vestiaire

Le Bon Coin

Les organismes à but non lucratif et les associationsEmmaüs

Les sites d’occasion de magasins de prêt-à-porter :
secondehistoire.fr (Cyrillus)
ÏDTROC (Okaïdi-Okaïbi)

 

Ne pas jeter vos vêtements !

Vous vous êtes lassés de votre dernier petit haut, acheté il y a 1 an ? Surtout, lorsque vous faites du tri dans vos vêtements, ne mettez rien à la poubelle ! Déposez-les dans des bennes dédiées, appartenant à des associations qui collectent les vêtements. Ils pourront les recycler ou les revendre. Vous-même, vous pouvez les revendre sur les plateformes en ligne mentionnées précédemment, ce qui peut vous permettre de vous faire un peu d’argent. Faites aussi un petit tour de vos connaissances et ami(e)s. Rien de tel que le troc pour faire entrer une nouvelle pièce dans son dressing sans sortir son porte monnaie !