comment fonctionne une chaudière à gaz
Energie
Activé 04/03/2021 • 4 min

Comment fonctionne une chaudière à gaz ?

S’agissant d’un matériel essentiel dans un système de chauffage, la chaudière a pour rôle d’alimenter les divers équipements de chauffage dans une habitation. En effet, c’est un appareil principal qui permet surtout d’avoir de l’eau chaude. Généralement établie dans un garage, elle peut produire de la chaleur à l’aide d’éléments combustibles tels que le fioul, le gaz, les granulés ou le bois. Mais qu’en est-il de la chaudière à gaz ? Comment fonctionne-t-elle ?

Chauffage à gaz, ce qu’il faut savoir

Connu pour être à la fois efficace et abordable, le gaz est un combustible utilisé dans la plupart des logements. Que ce soit dans un habitat individuel ou collectif, ce type d’énergie est le plus populaire en termes de chauffage. Pour information, il existe plusieurs modèles de chaudières à gaz, à savoir celle qui sont dites classique, à basse température, à ventouse et à condensation. En outre, ce qui caractérise chacun de ces appareils est leur mode de fonctionnement. Par exemple, l’avantage d’un chauffage à gaz nouvelle génération réside sur sa capacité à réaliser beaucoup d’économies d’énergie.

En fonction de la dimension de votre maison, il existe des types de chaudières pour les petits espaces, notamment les dispositifs muraux et les installations pour les grandes maisons, à savoir les modèles à établir au sol. Depuis longtemps, les chaudières qui fonctionnent au fioul ont été les plus populaires. Cependant, avec la loi interdisant l’utilisation de ces modèles, celles à gaz sont devenues incontournables.

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz

Peu importe le type de chaudière à gaz dans votre logement, le principe de fonctionnement reste toujours le même.

Une chaudière à gaz standard

Afin de chauffer un habitat, une chaudière à gaz de modèle classique passe par différentes étapes. Tout d’abord, le gaz d’une citerne arrive au niveau de la chaudière pour être brûlé. Cette combustion est ensuite transmise au liquide caloporteur dans le système. Après ce processus, le fluide sera transporté dans les canalisations ou dans des émetteurs de chaleur tels qu’un plancher chauffant, un radiateur, etc. Enfin, grâce à une accumulation d’eau dans un ballon, la chaudière à gaz est également capable de fournir l’eau sanitaire dans la cuisine et la salle de bain.

Une chaudière à gaz à condensation

Le fonctionnement de cette chaudière à condensation est moins complexe qu’il n’y paraît. Elle utilise la vapeur d’eau obtenue par l’accumulation de gaz à combustion. En principe, les fumées qui sont perdues contiennent une quantité d’eau. Grâce à la condensation, cette vapeur a pour but de chauffer le liquide caloporteur. L’eau reçue après l’opération sera évacuée par la suite dans les tuyaux et les canalisations d’eaux usées. Récupérée via l’utilisation de la combustion, l’énergie qui reste permet d’apporter la chaleur dans le circuit, ce qui optimise le rendement d’une chaudière.

Une chaudière à basse température

Comparé aux autres chaudières à gaz, ce type d’installation fonctionne avec une faible température. Chauffée entre 50°C à 60°C, l’eau est renvoyée dans les radiateurs selon la demande de l’utilisateur. Étant donné qu’elle ne marche qu’en fonction des besoins, la chaudière à gaz à basse température consomme donc moins de gaz. En effet, les fumées sont évacuées à une température basse pour éviter la condensation en interne. Avec ce fonctionnement, l’appareil pourra offrir un meilleur rendement tout en aidant à économiser un maximum d’énergies.

Une chaudière à gaz à ventouse

À l’inverse des autres types de chaudières à gaz, celle à ventouse est particulièrement simple. En premier lieu, elle doit prélever l’air extérieur du logement afin de le transférer dans les conduits de la chaudière. Il faut savoir que ce système peut s’adapter à la majorité des chaudières. Facile à installer, cet équipement à ventouse sert également de dispositif d’évacuation d’un appareil à condensation.