composteur consommer eco responsable
Vie pratique
Activé 01/08/2019 • 2 min

Un composteur à la maison : que faut-il y mettre ? 

Vous avez franchi le cap d’installer un bac à compost chez vous ? Belle initiative, mais il n’est parfois pas facile de s’y retrouver parmi les éléments à composter ou non. Petit rappel des déchets organiques qui seront utiles à la confection de votre compost. 

Dans la cuisine 

  • épluchures de fruits et légumes 
  • coquilles d’oeufs concassées
  • fruits trop abîmés pour être mangés 
  • marc de café 
  • filtre à papier 
  • sachet de thé ou infusion compostable ou thé en vrac 

Dans le jardin 

  • tonte de gazon 
  • feuilles mortes 
  • branches (arbustes, haies) broyés
  • fleurs fanées
  • déchets du potager 

Pour concevoir un bon compost, vous devez impérativement équilibrer les différents apports entre la matière verte (gazon, épluchures…) et brune (feuilles mortes, branchages, terre…). Cette mixité garantit une bonne décomposition des éléments et la transformation des déchets en humus. 

Veillez à ce que l’humidité et l’air soient toujours présents dans le bac à compost. N’oubliez pas de remuer de temps en temps votre compost afin de l’aérer. 

Évitez de mettre dans votre compost toutes les matières non organiques (plastique, verre, métal) et tout ce qui pourrait attirer les rongeurs et provoquer des mauvaises odeurs (viande, poisson, os, fromage). Les agrumes ne sont pas recommandés dans un compost, car ils apportent un surplus d’acidité. 

Les déjections animales et la litière sont à proscrire si vous voulez vous servir de votre compost pour votre potager. En effet, seule une grande température au sein du compost peut éliminer les germes présents au sein des déjections. Or, il est souvent difficile d’atteindre une telle température en réalité. Si vous souhaitez les laisser se décomposer naturellement, vous pouvez toutefois les mettre dans un bac à part, qui ne vous servira pas de compost mais juste de bac à décomposition.


Vous aimerez aussi :