radiateur à inertie sèche

Les radiateurs à inertie sèche

Les radiateurs à inertie sèche représentent des dispositifs de chauffages électriques particulièrement efficaces. Économiques et offrant un confort thermique de très bonne qualité, ces convecteurs figurent parmi les solutions les plus adaptées pour réduire ses factures énergétiques.

Dans ce dossier complet, Europe Énergie vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur les radiateurs à inertie sèche. Fonctionnement, installation, avantages et différents modèles, tout sera développé pour vous permettre de choisir le chauffage le plus adapté.

Fonctionnement

Radiateur à inertie sèche : fonctionnement

Les radiateurs électriques ont pendant longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Jugés trop gourmands en matière de consommation, ils étaient assimilés à de lourdes factures et un confort thermique moyen. Les progrès technologiques ont permis de largement améliorer le bilan énergétique de ces dispositifs. L’arrivée du radiateur à inertie sur le marché a d’ailleurs totalement changé la donne. À l’inverse du radiateur électrique traditionnel qui lui chauffe de manière très rapide et très forte, ce type de chauffage est beaucoup moins agressif.

Comment ça marche ?

La chaleur est d’abord produite par une résistance dans le cœur de chauffe de l’appareil. Elle est ensuite restituée et diffusée de manière progressive dans la pièce. Plusieurs facteurs interviennent dans la capacité du radiateur à accumuler la chaleur et à la libérer avec douceur. Ce phénomène correspond à l’inertie. Le radiateur à inertie sèche s’oppose au radiateur à inertie fluide par l’absence de liquide dans son système.

Les différents matériaux du corps de chauffe

Pour le cœur de chauffe, il y a 3 types de matériaux couramment utilisés qui permettent une bonne accumulation de la chaleur :

L’acier ou l’aluminium

La montée en température est rapide. Le prix des radiateurs à inertie en aluminium est généralement plus abordable. En revanche, ils restituent la chaleur pendant moins longtemps que les autres matériaux.

La fonte

La fonte permet une montée en température assez lente ce qui favorise le phénomène d’inertie dans la restitution. Ces très bonnes performances ont un seul aspect négatif : des radiateurs lourds et volumineux.

La céramique et autres pierres naturelles

Céramique, lave, stéatite ou encore marbre, les radiateurs à inertie en pierre associent très bonnes performances énergétiques et volume faible.

Les radiateurs à inertie sèche qui effectuent une montée en température lente peuvent être améliorés avec un film chauffant en façade. Cet ajout entraîne une production de chaleur plus rapide avant que le corps de chauffe ne prenne définitivement le relais. Il s’agit alors d’un radiateur à inertie à double corps de chauffe. Cette fonction améliore ainsi considérablement le confort thermique.

Le poids du radiateur joue un rôle important dans sa capacité à emmagasiner la chaleur. Plus il est lourd, plus ses facultés de stockage seront importantes. Si cela complique un peu l’installation, installer un radiateur à inertie au poids important est un gage de très bonnes performances énergétiques.

Le mode de diffusion de la chaleur

Deux modes de diffusion de la chaleur sont possibles pour les radiateurs à inertie :

  • Par rayonnement via la technologie infrarouge
  • Par convection ou circulation de l’air

Une grande partie de la chaleur est diffusée par rayonnement. Les radiateurs peuvent également capter l’air froid sur leur partie inférieure et le chauffer par convection. Ils le diffusent ensuite par le haut.

Puissance de l’appareil

Il sera important de choisir un radiateur à inertie sèche qui répond à vos besoins énergétiques. Le dimensionnement devra être réalisé avec précision pour éviter une consommation excessive ou à l’inverse, un manque de confort thermique.

Pour vous aiguiller, un radiateur à inertie sèche affichant une puissance de 1000 W permet de chauffer confortablement à 20°C une pièce de 15m2 dont l’isolation est performante. Il faudra tabler sur un appareil de 2000 W dans le cadre d’une habitation ancienne dont l’isolation est partielle, voire inexistante.

Taille, puissance et nombre de radiateurs seront conditionnés par la superficie de votre logement et son isolation.

Avantages

Avantages du radiateur à inertie sèche

Le premier avantage du radiateur à inertie sèche réside dans ses excellentes performances énergétiques. Le phénomène de l’inertie permet à ce type de dispositifs de resituer de la chaleur même après son extinction. Leurs équipements tels que les programmateurs, thermostats et détecteur de présence leur permettent d’optimiser les variations de température d’une pièce pour répondre entièrement aux besoins des occupants tout en limitant la consommation d’électricité. La technologie permet de piloter les réglages de chaque radiateur depuis une tablette ou son smartphone.

Le radiateur à inertie sèche procure un confort thermique d’exception au sein de l’intégralité de votre logement pour une consommation électrique minime. La chaleur qui émane de ces radiateurs est douce, constante et donc très agréable. La diffusion par rayonnement permet une répartition homogène de la chaleur dans la pièce. Le tout, sans entraîner de déplacement des poussières ni d’assèchement de l’air ambiant.

Avec un radiateur à inertie sèche, il n’est plus envisageable d’avoir chaud à la tête et froid aux pieds. L’ère des radiateurs électriques qui consomment de manière excessive sans apporter de confort thermique décent est bel et bien révolue.

Les radiateurs à inertie sèche nécessitent simplement d’être branché sur une alimentation électrique. Il n’y a pas de tuyaux, et donc aucun risque de fuite contrairement aux radiateurs à eau chaude. Leur fabrication en matériaux solides leur confère une longue durée de vie sans qu’ils nécessitent d’entretien particulier autre que le dépoussiérage.

Modèles

Les différents modèles de radiateurs à inertie sèche

Le marché du radiateur à inertie sèche se développe grandement. Ainsi, différents modèles sont disponibles afin de répondre à toutes les attentes. Les critères esthétiques, de mobilité et de performances sont alors à prendre en compte.

Radiateur à inertie sèche horizontal

Il s’agit du modèle le plus classique. Son apparence est très similaire à celle des radiateurs électriques traditionnels. Il s’insère sans problème sous une fenêtre ou derrière une porte dans n’importe quelle pièce de la maison.

Radiateur à inertie sèche vertical

Ce type de radiateur dispose d’une forme élancée et ses mesures pourront être adaptées aux besoins. Avec sa disposition verticale, il entre parfaitement dans le décor au centre d’une pièce moderne.

Radiateur à inertie sèche plinthe

Ce format est particulièrement approprié pour les intérieurs présentant de nombreuses contraintes d’espace. Si votre logement est agencé de manière singulière ou que vous éprouvez le besoin de chauffer des espaces réduits, c’est un modèle de radiateur plinthe qui sera le plus judicieux d’installer.

Radiateur à inertie sèche mobile

Certaines pièces n’ont pas nécessairement besoin d’être chauffées en continu. Un radiateur d’appoint est donc intéressant pour apporter du confort thermique sans restreindre le volume de la pièce de manière permanente. Avec les mêmes caractéristiques que les modèles fixes, les radiateurs à inertie sèche mobiles peuvent être déplacés facilement afin de répondre aux besoins thermiques ponctuels.

Pose

Installation d’un radiateur à inertie sèche

Les radiateurs électriques sont les plus simples à installer. Ils nécessitent tout de même de percer le mur sur lequel ils vont reposer. S’il ne s’agit pas d’un mur porteur, il peut être nécessaire d’effectuer un renforcement de cloison, surtout si vous optez pour un radiateur à inertie en fonte. Une fois que l’appareil est fixé, il faudra le raccorder à une alimentation électrique.

Devis gratuit

Demandez un devis pour la pose de vos radiateurs à inertie sèche

Vous souhaitez connaître nos tarifs pour les radiateurs à inertie sèche ?

N’hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous pour nous faire parvenir votre demande de devis gratuit.

Nos experts en chauffage reviendront vers vous pour définir une stratégie énergétique qui répond à vos besoins.

Devis gratuit et sans engagement

Élaborons ensemble votre projet énergétique

    Vos informations personnelles
    Votre projet énergétique

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

    Qu'en pensent nos clients ?

    Leurs avis :

    js_loader

    Questions fréquentes sur le thème radiateur à inertie sèche

    Quelle économie avec une clim réversible ?

    La clim réversible vous permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie sur votre facture d’énergie.

    Quel prix pour une climatisation réversible ?

    Selon sa puissance, le prix d’une clim réversible peut varier entre 1 500 et 30 000€. Ces prix sont donnés à titre indicatif.

    Lire la réponse complète

    Où dois-je installer l’unité extérieure de la pompe à chaleur ?

    L’installation de l’unité extérieure de votre pompe à chaleur est déterminée par plusieurs facteurs tels que : les nuisances sonores qu’elle peut engendrer; sa protection et son efficacité; ou encore son intégration harmonieuse sur le plan visuel.

    Lire la réponse complète

    L’entretien des pompes à chaleur air eau est-il obligatoire ?

    Depuis 2020, l’entretien des pompes à chaleur air eau de plus de 4 kW est obligatoire tous les deux ans. L’entretien d’une pompe à chaleur air eau comprend le nettoyage, le dépoussiérage de l’unité extérieure. Le technicien effectue également le contrôle d’étanchéité des circuits du liquide caloporteur, ainsi que le nettoyage et le réglage des systèmes thermodynamiques.

    Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur ?

    La pompe à chaleur est un système de chauffage basé sur les énergies renouvelables. Il va utiliser les calories de l’air, de l’eau ou du sol, suivant le type d’installation, pour chauffer l’habitation. En optant pour la pompe à chaleur, vous réaliseriez des économies d’énergie, tout en faisant le choix d’une énergie renouvelable.