10 gestes à bannir en été
Vie pratique
Activé 11/07/2019 • 5 min

Les 10 gestes de l’été à bannir

Être en vacances ne signifie pas abandonner toutes ses idées écologiques. Certains gestes qui sont devenus des réflexes en été sont mauvais pour la planète. Avec très peu d’efforts, il est tout à possible de prendre soin de soi tout en prenant également soin de l’environnement.

1. Manger des fruits et légumes hors-saison

L’été est une période pendant laquelle on aime se faire plaisir gustativement. Quand c’est les vacances, on prête parfois moins attention aux origines et à la provenance de ce qu’on achète. Pourtant, le fait de consommer des fruits ou légumes qui ne sont pas de saison ou qui viennent de l’autre bout du monde sont responsables de beaucoup d’émissions de carbone. Dès que possible, privilégiez les plats maison à base de fruits et légumes de saison, cultivés à proximité de chez vous.

Voici une petite liste de fruits et légumes à consommer de juillet à août : artichaut, betterave, carotte, concombre, courgette, haricot vert, petit pois, poivron, laitue, radis, abricot, cassis, cerise, figue, fraise, framboise, pastèque, tomate, melon…

2. Multiplier les barbecues

Comme pour les fruits et légumes, la production de viandes animales nécessite l’utilisation de beaucoup de ressources. Privilégiez les producteurs locaux pour votre consommation de viande. Limitez également le nombre de barbecue et accompagnez-les de légumes que vous pourrez également faire griller, tels que des courgettes ou des poivrons.

3. Prendre sa voiture en vacances

Cette année, pourquoi ne pas choisir une île sans voiture où passer ses vacances ? Les trajets à pieds ou à vélos seront d’autant plus agréables, pour aller à la plage, chercher le pain ou aller au marché.

4. Augmenter la climatisation

D’après le rapport “Climat urbain et climatisation” datant de 2010, publié par le CNRS, la climatisation rien qu’à Paris, participe à faire augmenter la température entre 0,25 et 2°C. L’usage de la climatisation ne doit pas être systématique. Des gestes simples sont à adopter pour rafraîchir son environnement. À la maison, fermer les volets lors de fortes chaleur et ouvrez très tôt le matin ou très tard le soir pour capter l’air plus frais.

5. Réaliser des lâchers de ballons

L’été, c’est aussi la saison des mariages et des lâchers de ballons. Or, les débris de ballons sont nocifs pour l’environnement. Lorsqu’ils éclatent ou tombent à terre, ils constituent des déchets polluants, non biodégradables. Il s’agit donc d’une pollution supplémentaire, inutile, puisque cette action peut très bien être remplacée par un autre geste symbolique.

6. Laver sa voiture ou remplir sa piscine en cas de restriction

Les périodes de canicule ou de sécheresse sont courantes l’été. Lors de ces moments, des restrictions sont appliquées au niveau de l’eau. Il convient de les respecter à la lettre ! Remplir sa piscine ou laver sa voiture sont particulièrement proscrits dans ce cas.

7. Faire ses courses sans sac

N’oubliez pas d’amener deux ou trois sacs cabas réutilisables dans votre valise pour faire vos courses ou aller au marché. L’utilisation de sacs plastiques ou même biodégradables nécessitent des ressources pour leur production. Le fait d’emmener vos propres sacs sera bon pour la planète et votre porte-monnaie.

8. Utiliser des produits insecticides

Pour lutter contre les moustiques, évitez les produits chimiques ou les bougies dites répulsives achetés dans le commerce. Ils sont nocifs pour l’environnement et pour votre santé aussi. La première précaution à prendre est de limiter les zones responsables des proliférations de moustiques. Éradiquez tous les endroits susceptibles d’abriter de l’humidité ou de l’eau stagnante. Nettoyez vos gouttières et plantez des plantes qui feront offices de répulsifs naturels : géraniums, thym citron, menthe, citronnelle…

9. Acheter de la vaisselle et des pailles en plastique

Vous organisez un repas avec votre (très grande) famille ? La tentation est grande de succomber à la vaisselle plastique ou carton à jeter. Mais leur usage représente une grande source de production de déchets. La vaisselle à laver reste la meilleure option. Pour des mariages ou des fêtes de famille, la location de vaisselle est envisageable. Certaines entreprises de location vous propose même de laver votre vaisselle après utilisation.

10. Laisser ses déchets sur la plage

Les déchets et les mégots sont encore trop présents sur les plages, en témoignent les différents ramassages organisés chaque année. La plage doit rester propre, même après votre passage. À défaut d’avoir une poubelle, emmenez vos déchets, vous pourrez ainsi mieux les trier. Certaines familles en profitent même pour réaliser une activité ludique et éducative à la plage. Apprendre à ramasser les déchets à ses enfants, c’est déjà les sensibiliser à l’importance de la protection de l’environnement. D’autres transforment cela en défi, c’est ce qu’on appelle le #TrashtagChallenge sur les réseaux sociaux, qui consiste à publier une photo de l’endroit avant et après nettoyage et qui se pratique également sur les plages.