coefficient de performance énergétique

Le Coefficient de Performance Énergétique (COP)

Si vous vous intéressez à l’installation d’un nouveau dispositif de chauffage pour votre logement, vous avez forcément entendu parler du coefficient de performance (COP). Il joue un rôle crucial dans la rentabilité de l’appareil que vous vous apprêtez à acquérir.

Pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique, chaudière à condensation ou radiateurs à inertie sont des appareils de chauffage de plus en plus populaires. En cause, leurs excellentes performances énergétiques. Ils permettent de réaliser des économies d’énergie et par conséquent de réduire vos factures. Ils jouent également un rôle déterminant dans la transition énergétique pour limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre.

Dans ce dossier, nous évoquons l’importance du coefficient de performance énergétique et son implication dans la consommation des appareils de chauffage.

Calcul

Qu’est-ce que le COP ?

Sur la fiche de présentation d’un appareil de chauffage ou dans un article, vous avez probablement déjà rencontré le sigle COP. Il s’agit du coefficient de performances qui peut être assimilé au rendement. Le COP mesure l’efficacité énergétique de l’appareil et s’exprime sans unité. Il est calculé par le ratio entre l’énergie produite et l’énergie utilisée.

calcul cop

Q correspond à la puissance de la chaleur produite par l’appareil qui sera ensuite diffusée dans le logement.

W représente l’énergie utilisée par la pompe nécessaire à la production de Q.

Une pompe à chaleur (PAC) qui présente un COP de 3 produit donc 3 kWh de chaleur pour chaque kWh utilisé.

2 kWh ont donc été fournis par l’environnement, source d’énergie renouvelable et inépuisable.

Différents COP

Les différents COP

Pour un même appareil, plusieurs COP sont distinguables. Pour que vous y voyiez plus clair, voici les explications et différences entre ces coefficients.

COP Constructeur

La valeur du COP inscrite dans la présentation d’un dispositif a été calculée en laboratoire dans le respect des normes européennes. Il ne s’agit cependant pas de conditions « de terrain ». Ce COP est donc à titre indicatif et il n’est pas exclu qu’en fonctionnement, votre appareil présente une valeur différente. Pour ce calcul, la température de l’air extérieur est fixée à 7°C.

COP Global

Le COP global prend en compte tous les équipements externes et le dégivrage. Dans son calcul, l’énergie absorbée par les ventilateurs, pompes et autres dispositifs du système sont donc intégrés.

COP Global Annuel

Ce COP représente la moyenne annuelle du coefficient de performance de l’appareil. Étant donné que les pompes à chaleur puisent l’air extérieur pour en extraire la chaleur, leur efficacité dépend de la température. Il y a donc des variations importantes tout au long de l’année.

Grâce au COP global annuel, vous aurez une idée du rendement de l’appareil sur une période d’un an, vous affranchissant du biais saisonnier. Il s’agit donc de l’indicateur le plus fiable.

Il est important de noter que le COP est plus important lorsque l’écart de température entre les différents appareils est faible. Ainsi, si vous disposez d’un plancher chauffant fonctionnant à basse température, vous améliorez considérablement le COP par rapport à l’utilisation de radiateurs à eau qui fonctionnent à 65°C.

SCOP

Ce coefficient est similaire au COP annuel. La différence est qu’il utilise uniquement les valeurs d’une saison de chauffe donnée. Les températures de tests sont : -10°C, -7°C, 2°C, 7°C et 12°C.

Détail par appareil

Le COP des différents appareils de chauffage

Pour vous aiguiller dans votre choix, nous vous proposons de passer en revue les différents coefficients de performance de plusieurs dispositifs de chauffage.

Vous l’aurez compris, le COP varie d’un appareil à un autre, mais également en fonction de votre installation et des températures. Ainsi, nous allons utiliser des valeurs de COP constructeur afin d’avoir des conditions communes à chaque appareil.

Pompe à chaleur air-air

Le COP d’une pompe à chaleur air-air, ou climatisation réversible, est en moyenne situé autour de 3. Ce type de PAC fonctionne uniquement par échange thermique entre l’air extérieur et intérieur. La température de l’air ambiant est donc déterminante. Plus il fait froid, plus l’écart de température est important et donc, plus le COP sera faible.

Pompe à chaleur air/eau

Comme la PAC air-air, le COP de la pompe à chaleur air-eau, utilisée en rénovation ou en construction comme chauffage au sol, est généralement autour de 3. À l’instar de la PAC air-air, il sera affecté par les grandes variations de température.

Chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique permet la production d’eau chaude sanitaire de votre logement. Il fonctionne avec le même principe qu’une pompe à chaleur en captant les calories de l’air ambiant.

Le COP d’un atteint chauffe-eau thermodynamique généralement entre 3 et 4. Pour jauger de ses performances énergétiques, il faut aussi tenir compte de son coefficient V40. Il représente le ratio du volume d’eau à 40°C qui sera disponible après mélange avec l’eau froide par le volume d’eau chaude utilisé. 

Chaudière à condensation gaz

Pour le chauffage de son habitation, il est possible d’opter pour la chaudière à condensation gaz. En brûlant le gaz naturel, le butane ou le propane, la chaudière chauffe l’eau avant qu’elle ne soit distribuée dans le réseau de radiateurs. Sa particularité est qu’elle condense les fumées issues de la combustion du gaz pour en récupérer l’énergie thermique qu’elles contiennent.

Ce procédé permet à la chaudière à condensation gaz d’avoir un rendement supérieur à 100 %. Le COP d’une chaudière à condensation gaz est donc supérieur à 1. Il dépendra, comme celui des pompes à chaleur, de votre installation. C’est en couplant un plancher chauffant et des radiateurs basse température que vous obtiendrez le meilleur coefficient de performance pour une chaudière à condensation gaz.

Radiateur à inertie

Les convecteurs électriques ont tous un COP de 1. C’est-à-dire que pour chaque kWh d’électricité qu’ils reçoivent, ils restituent autant de chaleur. Les radiateurs à inertie n’échappent pas à la règle. En revanche, leur mode de fonctionnement par diffusion progressive d’une chaleur douce leur permet de limiter les dépenses énergétiques.

S’ils ne sont pas les meilleurs en matière de rendement, leur coût d’installation relativement faible et leur consommation largement inférieure à celle des radiateurs électriques classiques en font une solution de chauffage très intéressante.

Coefficient de performance énergétique : le mot de la fin

Comme vous avez pu le constater tout au long de cet article, chaque appareil de chauffage dispose d’un COP qui lui est propre. Outre les propriétés intrinsèques de l’appareil, c’est toute votre installation qui va influencer les performances énergétiques. Il faut également retenir que l’isolation de votre logement a un rôle crucial à jouer dans les dépenses en énergie pour le chauffage. Vous aurez beau disposer d’une pompe à chaleur avec un COP élevé, si les déperditions thermiques sont importantes, la consommation de l’appareil restera importante.

Devis gratuit

Étude énergétique gratuite de votre habitat

Vous souhaitez vous faire accompagner pour changer votre dispositif de chauffage ?

Demandez un rendez-vous afin que les spécialistes d’Europe Énergie viennent effectuer un diagnostic énergétique gratuit chez vous.

Pour cela, il vous suffit de nous faire part de votre demande avec le formulaire ci-contre.

Nos experts vous apporteront leurs précieux conseils afin d’établir la meilleure stratégie pour améliorer votre confort thermique et limiter vos dépenses en énergies.

Devis gratuit et sans engagement

Élaborons ensemble votre projet énergétique

    Vos informations personnelles
    Votre projet énergétique

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

    Questions fréquentes sur le thème coefficient de performance énergétique (cop)

    Quel prix pour une climatisation réversible ?

    Selon sa puissance, le prix d’une clim réversible peut varier entre 1 500 et 30 000€. Ces prix sont donnés à titre indicatif.

    Lire la réponse complète

    La PAC air/air est-elle efficace pour refroidir sa maison ?

    La pompe à chaleur aérothermique air/air est très indiquée pour refroidir efficacement son logement. La version réversible de la PAC air/air est particulièrement recommandée pour cet usage.

    Lire la réponse complète

    Quelle est la meilleure marque de PAC ?

    Nous vous conseillons d’opter pour une marque renommée, qui fournit un service professionnel, des garanties et extensions de garantie sur le produit. Les modèles sortis des ateliers d’Atlantic, Panasonic, Daikin, Hitachi, Saunier-Duval, Mitsubishi, Bosch, De Dietrich se valent et sont d’excellents choix.

    Quelles différences y a-t-il entre une PAC air/air et air/eau ?

    Les systèmes air/air et air/eau ne fonctionnent pas de la même manière. Votre choix va s’orienter vers l’un ou l’autre en fonction de vos besoins et des caractéristiques propres à chaque logement.

    Lire la réponse complète

    Quelle est la meilleure marque de climatiseur réversible ?

    La marque est un critère de la plus haute importance lors du choix de votre climatiseur réversible avec pompe à chaleur.

    Lire la réponse complète