chauffage inertie

Radiateur à inertie pour une chaleur douce

Vous avez connu les radiateurs électriques qui entraînent des factures d’électricité astronomiques ? Ceux-là mêmes qui donnent une sensation de froid au niveau des pieds et de chaud au visage ? Ces vieux dispositifs de chauffage ont longtemps fait passer le radiateur électrique pour un mauvais élève en matière de dépenses énergétiques et de confort thermique. Cette époque est désormais révolue avec l’apparition du radiateur à inertie. En diffusant la chaleur par rayonnement, il la répartit de manière totalement homogène. Son fonctionnement lui permet de réduire les factures d’électricité à hauteur de 25 %.

Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur le radiateur à inertie dans ce guide complet.

Principe

Fonctionnement du radiateur électrique à inertie

Raccordé au réseau électrique de votre habitation, le radiateur à inertie produit de la chaleur grâce au fameux effet Joule. La résistance électrique qu’il renferme est chauffée par le courant. Elle transmet cette chaleur au cœur de chauffe. Ce dernier peut prendre deux formes distinctes :

  • Un liquide dans le cadre du radiateur à inertie fluide ;
  • Un matériau solide (fonte, pierre, brique…) dans le cadre d’un radiateur à inertie sèche.

Le cœur de chauffe accumule la chaleur avant qu’elle ne soit diffusée dans la pièce par le corps de chauffe. Le stockage permet une émission progressive et incorpore au système le phénomène de l’inertie. Même lorsqu’il ne produit plus, le radiateur à inertie continue de chauffer la pièce.

chauffage a inertie

Une production de chaleur douce

C’est majoritairement le rayonnement qui permet d’émettre la chaleur. Ce principe implique l’envoi de rayons infrarouges et assure une répartition homogène de l’énergie thermique. Il n’entraîne pas d’assèchement de l’air et permet un confort thermique optimal.

Cette chaleur est qualifiée de douce parce que la montée en température de la pièce est progressive. Le principe de l’inertie permet au radiateur de diffuser sa chaleur même lorsqu’il est éteint. Cet aspect confère à la pièce un confort thermique de haut rang et une température constante.

La technologie donne la possibilité aux utilisateurs des radiateurs à inertie de régler à leur convenance la chaleur diffusée par les dispositifs. Programmateur, thermostat, contrôle à distance sont par exemple des options qui équipent ces appareils afin d’offrir un contrôle total sur la qualité du chauffage du logement.

Inertie sèche et fluide

Les deux types de radiateurs à inertie

Si vous souhaitez remplacer vos vieux radiateurs électriques par des radiateurs à inertie, vous serez confronté à deux options. Chacune présente ses avantages et dépend de ce que vous recherchez. Pour vous aider, voici un résumé des caractéristiques des deux types de radiateurs à inertie.

Radiateur à inertie sèche

Comme son nom l’indique, le radiateur à inertie sèche ne dispose d’aucun liquide dans son système. Cela permet de ne pas redouter l’apparition de fuites comme c’est le cas avec les radiateurs à eau chaude.

Pour cette catégorie, la résistance est en contact direct avec le cœur de chauffe. Ce dernier est composé d’un matériau réfractaire qui dispose de fortes capacités à accumuler la chaleur. Il peut s’agir de céramique, de béton, de brique, de pierre naturelle (lave, marbre) ou de fonte.

La montée en température est assez lente et une fois que le cœur de chauffe est à la bonne température, il va transmettre sa chaleur au corps de chauffe dont les propriétés devront être inverses.

Le corps de chauffe ne gardera pas la chaleur, mais la diffusera progressivement dans la pièce par rayonnement. Il est souvent fabriqué en aluminium dont les capacités de diffusion de chaleur sont excellentes.

Radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide se distingue par un cœur de chauffe liquide. La résistance est en effet entourée d’un liquide calorifique. Ses caractéristiques de rétention de chaleur lui permettent de jouer un rôle similaire à celui du radiateur à inertie sèche. Le fluide peut être composé d’eau, d’huile végétale ou de glycol.

La diffusion de la chaleur se fait également par rayonnement.

Radiateur à inertie fluide ou sèche : lequel choisir ?

Les radiateurs à inertie fluide sont généralement un peu moins chers que leurs homologues. Ils sont également plus légers et offrent une montée en température plus rapide.

En revanche, le phénomène d’inertie est plus prononcé pour les dispositifs secs. La restitution de chaleur est alors plus longue et les économies d’énergies sont meilleures. Les radiateurs à inertie sèche les plus efficaces sont généralement les plus lourds et volumineux.

Pour choisir le modèle que vous allez installer, il faut se pencher sur vos besoins réels. Les deux types de radiateurs offrent un excellent confort thermique sensiblement similaire à celui d’un chauffage central. Il faut composer selon la configuration de votre habitation pour déterminer lequel sera le plus adapté.

N’oubliez pas que l’isolation entre en compte. Une maison mal isolée présente des déperditions thermiques importantes. Il faudra alors axer votre choix vers un radiateur plus puissant et le plus efficace possible pour obtenir une chaleur constante et éviter une surconsommation énergétique.

Pose

Installation de radiateurs à inertie

Selon le modèle de radiateur à inertie que vous aurez choisi, il faudra veiller à ce qu’il dispose de suffisamment de place. Les objets et meubles entravent la diffusion de la chaleur. Il est donc préférable de positionner les radiateurs à un endroit dégagé.

Si vous optez pour un radiateur à inertie sèche, son poids important pourra entrainer la nécessité de renforcer le mur sur lequel il repose. Surtout s’il ne s’agit pas d’un mur porteur. C’est un paramètre à prendre en compte lors du dimensionnement de votre installation.

Puissances

Réglages et puissances disponibles

Les radiateurs à inertie distribués par Europe Énergie figurent parmi les plus performants du marché. Nous attachons une importance particulière à la qualité du confort thermique de nos clients. Différentes fonctionnalités préenregistrées dans les appareils vous permettent de modifier à votre convenance les réglages de vos radiateurs. Les modes disponibles sont :

  • Éco
  • Confort
  • Confort -1°C
  • Confort -2°C
  • Hors gel
  • Arrêt
  • Programme libre

Si vous vous absentez pour quelques jours, le mode Éco offre la possibilité de limiter les dépenses énergétiques tout en maintenant une température suffisante pour votre retour. Dans le cas d’une absence prolongée en période hivernale, il faut alors mettre le mode hors gel.

En ce qui concerne la puissance, il faudra étudier vos besoins. Il peut être nécessaire d’implémenter plusieurs radiateurs dans une seule pièce selon son volume. D’une manière générale, il faut compter 1000 W pour chauffer à 20°C une surface de 15m2 d’une maison isolée. Si l’isolation est partielle ou inexistante, vous aurez besoin de 2000 W pour la même surface.

Voici les puissances et dimensions des radiateurs à inertie que nous installons :

  • 750 W (Dim. 59,3 x 58 x 9,4 cm)
  • 1 000 W (Dim. 75,1 x 58 x 9,4 cm)
  • 1 250 W (Dim. 90,9 x 58 x 9,4 cm)
  • 1 500 W (Dim. 106,7 x 58 x 9,4 cm)
  • 1 800 W (Dim. 122,5 X 58 X 9,4 cm)
  • Sèche-serviettes 700 W (Dim. 48 x 145,3 x 10 cm)

Devis gratuit

Demande de devis pour l’installation de radiateurs à inertie

Les radiateurs à inertie affichent des performances énergétiques (COP) drastiquement supérieures à celles des anciens radiateurs électriques.

Ils permettent de réduire vos factures d’électricité à hauteur de 25 %.

Ce chiffre peut être encore plus élevé si votre maison est correctement isolée et que votre ancien système était vraiment gourmand.

Son coût d’installation est accessible et l’investissement sera par conséquent très vite rentabilisé.

Vous êtes convaincu de leur efficacité et avez décidé d’installer des radiateurs à inertie ?

N’hésitez pas à nous faire part de votre demande de devis gratuit.

Vous recevrez un retour rapide de nos experts qui établiront pour vous une proposition adaptée à vos besoins.

Devis gratuit et sans engagement

Élaborons ensemble votre projet énergétique

    Vos informations personnelles
    Votre projet énergétique

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

    Qu'en pensent nos clients ?

    Leurs avis :

    js_loader

    Questions fréquentes sur le thème radiateur à inertie

    La pompe à chaleur est-elle efficace en dessous de 0°C ?

    En hiver, le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur reste le même. Ainsi, elle peut continuer à produire de la chaleur ainsi que de l’eau chaude avec de l’air allant jusqu’à –7°C.

    Lire la réponse complète

    Quelle est la durée de vie moyenne pour une climatisation réversible ?

    En moyenne, une climatisation fonctionne de 15 à 20 ans mais cela dépend de certains facteurs comme la marque du climatiseur, l’emplacement, l’usage ou encore l’entretien.

    Lire la réponse complète

    Quelle économie avec une clim réversible ?

    La clim réversible vous permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie sur votre facture d’énergie.

    Quel prix pour une climatisation réversible ?

    Selon sa puissance, le prix d’une clim réversible peut varier entre 1 500 et 30 000€. Ces prix sont donnés à titre indicatif.

    Lire la réponse complète

    Quelle est la meilleure marque de climatiseur réversible ?

    La marque est un critère de la plus haute importance lors du choix de votre climatiseur réversible avec pompe à chaleur.

    Lire la réponse complète