acheter des plantes de manière éco responsable
Vie pratique
Activé 21/07/2021 • 5 min

Acheter des plantes de manière éco-responsable, c’est possible ?

La mode “urban jungle” vous fait de l’œil ? Vous aimeriez remplir votre balcon et pourquoi pas votre intérieur de belles plantes ? Ou juste apporter une petite touche de nature à votre logement ? Vous vous posez la question si cela est bien éco-responsable ? On vous dit tout.

Des plantes « vertes » ?

Il n’y a qu’à regarder les catalogues du géant suédois de l’ameublement pour réaliser qu’un bel appartement nécessite une touche de verdure. Petites, grosses, grimpantes ou suspendues, les plantes embellissent les pièces. Elles ont leur place dans tous types de logement, même les plus minimalistes ! Elles sont bénéfiques pour notre moral et notre santé en réduisant le stress et en purifiant l’air.
Alors quel est le problème ? Leurs conditions de culture et les ressources qu’elles demandent.
Il faut savoir que très peu d’entre elles sont locales : seulement 10 % sont produites sur le sol français contre plus de 75 % au Pays-Bas. Leur production entraîne la plupart du temps, une surconsommation d’eau, d’engrais, d’énergie…
De nombreux déchets plastiques sont générés, sans parler de l’import. Mais tout cela peut être évité ; des solutions existent.

Acheter vos plantes dans des pépinières locales

Si vous choisissez vos amies à feuilles dans une pépinière près de chez vous, il y a des chances qu’elles soient un peu plus chères que dans les grandes enseignes qui achètent en gros. En contrepartie, elles seront certainement plus robustes et en meilleure santé… Vous y trouverez un petit nombre de plantes importées, certes, mais la plupart sont produites et cultivées sur place.
Les différentes espèces seront déjà adaptées au climat et au sol de votre environnement. De ce fait, elles auront besoin de moins d’engrais et de pesticides et ne subiront pas non plus de variations de température. De plus, les plantes des pépinières ont tendance à vivre plus longtemps car elles ont été entretenues par des spécialistes de la jardinerie qui se feront un plaisir de vous apporter leur aide et leurs conseils.

Privilégier les labels chez le fleuriste

Les labels apportent de précieux renseignements sur l’origine de la plante, vous les trouverez sur les étiquettes :

  • Le label Fleur de France : réservé “aux végétaux produits par des horticulteurs et pépiniéristes français engagés dans une démarche éco-responsable ou de qualité reconnue “
  • Le label MPS : européen, engagé dans la lutte contre le gaspillage et pour le développement durable

Mais il existe aussi un label « Fleuriste éco-responsable » qui “s’adresse aux fleuristes soucieux d’exercer leur activité dans le respect de l’environnement et du bien-être des hommes”.

Soutenir les sociétés innovantes

Certaines entreprises sont encore plus engagées dans la lutte contre le gaspillage c’est le cas de Vive le Végétal. Ce fournisseur français a décidé de limiter les déchets plastiques : fini les petits pots ! Il utilise des petits sacs biodégradables appelés “tea bag”, en fibre de coco naturelle. Le substrat lui est sans tourbe, mais avec de l’amidon de maïs et de canne à sucre. La plante peut être mise en terre ou rempotée telle quelle : le sachet se décompose dans le sol.
Ce n’est pas tout : l’étiquette aussi est zéro déchet avec une encre biodégradable! Les plantes sont livrées sur des palettes Hortipal qui sont consignées, nettoyées et réutilisées. La consommation d’eau et d’engrais est méticuleusement maîtrisée, ainsi que celle du chauffage.

Pourquoi acheter quand on peut bouturer ?

Le meilleur moyen d’éviter la surconsommation ? Acheter moins.
Les plantes ont une énorme qualité : elles se partagent ! Pour agrandir votre collection personnelle, pour offrir ou pour échanger avec d’autres amoureux comme vous, les boutures ne vous coûteront rien du tout !
Rien de plus simple :

  1. Prélevez une tige et retirez les feuilles du bas.
  1. Plantez dans un mélange de terreau et de sable maintenu humide, ou dans un verre d’eau
  1. De nouvelles racines vont se former
  1. Vous pouvez repiquer en pleine terre ou rempoter


Certaines plantes peuvent même être multipliées à partir d’une simple feuille, pourquoi s’en priver ?
Entre les livres sur le jardinage, les articles sur internet ou les vidéos sur YouTube, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur le bouturage. Il vous suffira ensuite de vous inscrire dans des groupes de partage pour les échanger. Vous en trouverez facilement sur Facebook tel que “Troque ta plante” en cherchant “troc plante” suivi de votre département.

Et pourquoi pas faire pousser ?

Pour les plus motivés et les plus patients d’entre vous, il y a également la possibilité de cultiver vous-même vos plantes ! Quel bonheur d’observer les petites pousses pointer le bout de leur tige !
Ne jetez plus vos noyaux de mangues, de dates, ou vos pépins de citrons ! Vous pouvez les faire germer facilement en les conservant dans un coton humide, posé dans une boite ou encore, en les mettant directement en terre. Vous pourrez également obtenir une magnifique plante avec un noyau d’avocat maintenu au-dessus d’un récipient d’eau.

Vous n’avez pas besoin de renoncer à vos rêves de jungle urbaine : vous pouvez faire le choix d’acheter de façon plus responsable ou de vous lancer dans votre propre pépinière “maison”.