Choisir ses ampoules
Matériels et techniques
Activé 26/09/2019 • 4 min

Comment choisir ses ampoules ?

Les ampoules sont un poste important de consommation d’électricité. Le critère du prix est souvent retenu lors de l’acte d’achat. Or, pour parvenir à réduire sa facture d’énergie, d’autres critères sont à prendre en compte. Explications. 

Les différents types d’ampoules :

L’ampoule à incandescence

L’ampoule à incandescence est composée d’un filament de tungstène, traversé par un courant électrique. La lumière est émise grâce au filament, qui s’élève en température. Utilisée pendant des années, l’ampoule à incandescence est l’ampoule traditionnelle par excellence. Cependant, avec les avancées technologiques en la matière, elle s’avère aujourd’hui obsolète. Beaucoup trop énergivore, ce type d’ampoule a été peu à peu remplacé par l’ampoule halogène.

L’ampoule halogène

Les ampoules halogènes venaient remplacer les ampoules à incandescence. À l’époque, elles permettaient de consommer moins d’énergie et étaient très peu chères à l’achat. Aujourd’hui, tout comme celles qui l’ont précédées, les ampoules halogènes sont vouées peu à peu à disparaître.

L’ampoule LED

Les ampoules LED, aussi appelées “éclairage à diodes électroluminescentes”, représentent la dernière innovation dans le domaine. Avec elle, pas besoin d’attendre plusieurs minutes avant d’avoir un éclairage correct. Son allumage est direct pour une efficacité idéale. Avec une durée de vie de 50 000 heures en moyenne, elle dispose d’une grande longévité. L’ampoule LED est économique et écologique, puisqu’elle consomme très peu d’énergie.

L’ampoule fluocompacte

L’ampoule fluocompacte, qui porte aussi le nom d’ampoule basse consommation, offre une alternative intéressante à l’ampoule classique (incandescente). Bien plus économique, elle permet de diviser sa consommation d’énergie de 4 à 5 fois par rapport à une ampoule à incandescence. Sa durée de vie est aussi avantageuse : environ 10 000 heures. Son seul inconvénient reste son temps d’allumage. En effet, elle nécessite un temps plus long pour parvenir à diffuser une luminosité optimale.

Il est recommandé d’éviter les allumages à répétitions avec ce type d’ampoule. Son installation est à privilégier dans les pièces à vivre (cuisine, salle à manger ou salon).

Sur quels critères se baser à l’achat ?

  • Les lumens : 

C’est un indicateur destiné à connaître l’intensité de la luminosité de l’ampoule. Plus le nombre de lumens affiché est important, plus l’ampoule éclairera.

  • Les watts : 

Ils servent à indiquer la consommation d’énergie que nécessite l’ampoule pour fonctionner. Aujourd’hui, une lampe LED consomme moins d’électricité qu’une autre ampoule ayant plus de watts, tout en ayant la même intensité lumineuse.

  • la durée de vie : 

Plus le chiffre est élevé, plus la durée de vie sera longue. La durée de vie affichée est basée sur des tests réalisés par les fabricants. Celle des LED est assurément plus longue que tous les autres types d’ampoules, mais il ne faut pas trop se focaliser non plus sur ce critère aléatoire.

  • le nombre de Kelvins :

Il est utile pour évaluer la température de couleurs de l’ampoule. Il permet de choisir en fonction du rendu final : une lumière plutôt chaude ou bien une lumière froide. Plus le nombre de kelvins est élevé, plus l’ampoule diffuse une lumière froide. Une lumière chaude se situe plutôt entre 2700 et 3200 kelvins.

Les ampoules LED sont aujourd’hui les plus performantes et les plus économes. S’équiper de ce type d’ampoules chez soi peut permettre de réaliser quelques économies sur sa facture d’électricité. Pensez-y !


Vous aimerez aussi :