Électricité quels appareils consomment le plus dans ma maison
Vie pratique
Activé 02/07/2021 • 6 min

Électricité : quels appareils consomment le plus dans ma maison ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que consomment tous les appareils électriques qui vous entourent au quotidien ? Il est vrai qu’ils nous facilitent la vie et nous les utilisons régulièrement, voire tous les jours : réfrigérateur, micro-ondes, chauffage électrique, sèche-linge… Ces derniers répondent à nos besoins et la facture d’électricité nous le rappelle concrètement. La note est parfois salée ! Afin de déterminer les appareils les plus énergivores de la maison et faire des économies par la suite, découvrez ce classement non-exhaustif.

Le poste de consommation d’énergie le plus important : le four

La première place revient au four. Si vous êtes un véritable cordon bleu et que vous aimez cuisiner pour vous et vos proches, il est probable que vous utilisiez votre four électrique pour la préparation de vos plats. Sachez qu’une maison équipée d’un four consomme plus de 1 000 kWh par an. Cette indication vaut pour une utilisation moyenne de l’appareil, à raison de plus de trente minutes par jour. Il est donc fortement conseillé d’utiliser votre four avec parcimonie et de privilégier le micro-ondes quand cela est possible. Vous avez prévu de faire cuire un bon gratin dauphinois ? Dans ce cas, nul besoin de faire préchauffer votre four pendant de longues minutes. Cinq minutes suffisent à préparer l’appareil pour la cuisson. Vous pouvez également opter pour la chaleur tournante, qui consomme moins d’énergie que la cuisson classique. Désormais, de nombreux appareils se distinguent des fours traditionnels en proposant cette fonctionnalité. Si vous êtes amené à acheter un nouveau four, il est recommandé de sélectionner un modèle de classe A ou supérieure. Le temps de cuisson est généralement réduit quand il s’agit d’un four à air pulsé et la consommation d’énergie peut être réduite jusqu’à plus de 50 %.

Les chaudières et les chauffe-eaux, des appareils très énergivores

Sans surprise, le chauffage demeure dans le haut du classement des appareils qui consomment le plus dans une maison. Il faut analyser cette consommation en prenant en compte l’isolation du logement. En effet, le chauffage électrique représente près de 40 % de la consommation électrique domestique d’un logement récent. Les immeubles qui ont donc été construits avant 1975 sont de véritables passoires énergétiques. La déperdition thermique entraîne une dépense énergétique de plus de 80 %. D’une manière générale, peu importe le mode de fonctionnement des chaudières, que ce soit au gaz ou à l’électricité, les ménages ont un niveau de consommation en énergie élevé. Avant de songer à remplacer son équipement de chauffage, il faut penser en premier lieu à l’isolation thermique. Réaliser des travaux énergétiques d’un logement construit dans les années 70 permet de diminuer par trois l’émission de CO2. La plupart des logements récents ont bénéficié du plan de la réglementation thermique actuelle. Ainsi, ils consomment beaucoup moins d’énergie et de chauffage.

Les plaques de cuisson font grimper la facture d’électricité

Retour dans la cuisine avec cette troisième place. Les plaques de cuisson représentent également un poste de consommation important dans une maison. Certes, une fois allumées, elles consomment moins d’énergie qu’un four, mais leur impact n’est pas négligeable. Il est déjà possible de distinguer les deux types de plaques : celles qui fonctionnent au gaz sont moins énergivores que les électriques. La consommation d’énergie annuelle relative aux plaques de cuisson avoisine les 800 kWh. Afin de réduire ce poste de dépense, il convient d’adopter là encore quelques bonnes habitudes pour minimiser au mieux son impact. En effet, les plaques de cuisson sont des appareils électriques indispensables au quotidien, il est donc difficile de s’en passer. N’hésitez pas à investir dans des couvercles de toutes les tailles. À chaque cuisson, vous pourrez recouvrir votre casserole ou votre poêle avec cet accessoire. Cela permet de préserver la chaleur et de faire cuire les aliments plus rapidement.

Autre appareil électrique gourmand en énergie : le climatiseur

Qui n’est pas tenté de recourir au climatiseur lorsqu’il fait bien trop chaud pour travailler ? Le climatiseur est un des appareils électriques qui consomment le plus et qui fait son grand retour chaque année, durant la période estivale. Son utilisation est d’autant plus ironique car elle répond à la hausse des températures, qui deviennent parfois invivables. Or, sa consommation rejette du CO2 et impacte un peu plus l’environnement… L’achat d’un climatiseur doit donc être mûrement réfléchi, car il représente d’une part un poste de consommation onéreux pour les foyers. D’autre part, il faut penser à examiner les étiquettes énergies qui attestent que tel ou tel modèle est efficace et moins énergivore. On estime qu’un climatiseur modèle A+ peut consommer entre 1000 et 2000 kWh par an, lorsqu’il est beaucoup sollicité. Son apparition dans un foyer ne dispense pas d’adopter les bons réflexes pour limiter l’entrée de la chaleur extérieure. Cela passe notamment par le fait de fermer les volets et les fenêtres à partir d’une certaine heure de la matinée. Si la température extérieure dépasse celle de votre logement, il faut fermer. À la nuit tombée et si les températures ont diminué, il faut aérer pour renouveler l’air.

Le sèche-linge a aussi un impact environnemental important

Le sèche-linge est un appareil électrique qui n’est pas présent dans tous les foyers, mais il est utilisé de façon quotidienne par les personnes qui en ont un. On relève une consommation d’énergie qui n’excède pas les 400 kWh par an. Néanmoins, il fait partie des équipements électroménagers, avec le lave-linge et le frigo, qui s’améliorent au fil des années au niveau de leur consommation. Cela s’explique par le fait que les étiquettes énergie sont de plus en plus présentes sur les appareils. Les ménages ont intégré leur rôle et y prêtent davantage attention au moment de l’achat. Les modèles récents qui bénéficient de la note A ++ sont un bon investissement pour la famille, car ils ont plus performants et sont moins énergivores.
Rien ne vaut le séchage des vêtements à l’air libre, mais pour les familles nombreuses, le sèche-linge est un incontournable. Afin de réduire un peu plus la facture d’électricité, il convient de prendre le temps d’essorer manuellement le linge sorti de la machine à laver. Les sèche-linges qui ont un détecteur d’humidité automatique diminueront ainsi leur cycle de séchage.