eau de pluie
Vie pratique
Activé 17/01/2019 • 4 min

Récupérateur eau de pluie : pourquoi faire ?

Peu à peu, l’eau potable devient l’une des ressources naturelles qui s’amenuisent dans certains pays et même dans certaines régions de France. Les nappes phréatiques s’appauvrissent. Pourtant, il est possible de récolter l’eau de pluie pour la réutiliser aussi bien au jardin que dans la maison. On vous explique comment.

L’eau de pluie pour le jardin

Lorsque l’on a la chance de posséder un jardin, surtout en été, l’arrosage peut vite devenir coûteux. En récupérant l’eau de pluie dans un contenant adapté, vous pourrez disposer d’une eau gratuite, non potable, mais bien pratique pour alimenter en eau votre potager, vos pelouses et vos massifs de fleurs.

De la même manière, il est dommage d’utiliser de l’eau potable pour nettoyer son véhicule. Grâce au récupérateur d’eau de pluie, vous pourrez désormais entretenir votre voiture avec de l’eau non potable et sans gaspillage.

Comment utiliser l’eau de pluie dans la maison ?

Contre toutes attentes, vous pouvez aussi utiliser l’eau de pluie pour alimenter une partie du réseau de votre habitation. Au quotidien, nous consommons de l’eau potable pour les WC, pour les appareils de lavage ménager. Pourtant, chasse d’eau, lave-linge et lave-vaisselle peuvent fonctionner sans problème avec de l’eau de pluie. Vous pourrez même alimenter votre douche ou votre baignoire (à condition de ne pas boire cette eau).

L’eau de pluie, peu chargée en minéraux et en calcaire, sera plus douce pour votre peau, mais aussi pour les appareils ménagers. Vous prolongerez alors leur durée de vie en les préservant du calcaire qui les encrasse. Vous pourrez aussi dire au revoir aux traces blanches sur la vaisselle et sur les sanitaires.

En consommant une eau gratuite pour vos toilettes, votre douche, votre baignoire, votre lave-linge et votre lave-vaisselle, vous agirez immédiatement pour préserver les ressources naturelles de la planète, en limitant votre consommation d’eau potable à un usage strictement alimentaire. Vous contribuerez ainsi à laisser un meilleur environnement aux générations futures.

Et cerise sur le gâteau, vous ferez aussi des économies importantes sur votre facture d’eau !

Installer un récupérateur d’eau de pluie

Lorsque vous envisagez d’installer un récupérateur d’eau de pluie sur votre maison, vous devrez d’abord réfléchir à l’usage que vous ferez de cette ressource. Servira-t-elle uniquement à l’arrosage et à l’entretien extérieur ? Souhaitez-vous la relier à une partie du réseau d’eau sanitaire de votre habitation ?

Selon votre choix, vous devrez choisir un mode de stockage adapté. Ainsi, pour un usage uniquement destiné au jardin, vous pourrez opter pour une simple cuve en plastique reliée à vos descentes d’eau pluviale. Munie d’un simple robinet, vous pourrez récolter les quantités d’eau souhaitées très facilement grâce à la gravité. C’est une solution facile à mettre en place, notamment lorsque vous envisagez la rénovation de la toiture ou la façade de votre maison.

Si vous préférez alimenter une partie de votre habitation (sanitaires, électroménager), optez plutôt pour une cuve en béton enterrée et occultée de la lumière, dont la capacité sera plus importante. Vous devrez investir aussi dans un système de pompage et de filtres pour relier le tout à votre maison.

Sachez également qu’en cas de gouttières en cuivre, vous ne pourrez malheureusement pas récupérer l’eau de pluie car celle-ci se chargera de cuivre à cause des pluies acides. Si vos descentes d’eau sont en zinc, en PVC ou en aluminium, vous pourrez récolter l’eau de pluie sans contraintes.

Pensez enfin à entretenir régulièrement vos gouttières pour vider les feuilles qui pourraient s’accumuler et obstruer les chéneaux et le réseau. N’oubliez pas d’hiverner vos tuyaux d’arrosage avant les premières gelées d’hiver.