commen chauffer une grande maison
Energie
Le 10/03/2021 • 6 min

Comment chauffer une grande maison ?

Vous possédez une immense demeure de 200 m² et vous êtes à la recherche d’un moyen efficace pour chauffer toute cette surface ? Sachez que les solutions ne manquent pas. Soyez tout simplement conscients que le choix d’un système de chauffage pour une maison comme la vôtre doit résulter d’un compromis entre le coût, l’efficacité et la facilité d’installation. Ainsi, quelle serait la meilleure alternative pour chauffer une habitation composée de plusieurs grandes pièces ? Nous passons tout en revue dans ce dossier.

Le chauffage au fioul : une alternative obsolète

Il est vrai que les performances de chauffe du fioul sont bonnes, mais n’oublions pas que ce comburant, un distillat du pétrole, est polluant, nauséabond, surtaxé et très cher. En gros, il ne possède que des inconvénients. C’est ce qui explique pourquoi les autorités se sont donné la mission d’éliminer progressivement l’utilisation des chaudières au fioul. Donc, si vous ne souhaitez pas à avoir à refaire complètement votre installation de chauffage dans les années à venir, oubliez ce mode de chauffage.

Dans le cas où votre grande maison est déjà équipée de cette chaudière, peut-être que le temps est venu de la faire remplacer par une PAC, une chaudière biomasse ou une chaudière haute performance par des professionnels. Vous n’allez pas supporter tout seul un projet d’une telle envergure. Une partie de l’opération va être financée par son éligibilité aux nombreuses primes offertes par les organismes étatiques dont l’un des plus intéressants est MaPrimeRénov’.

Le chauffage au gaz : une alternative envisageable

Il est peu courant de le présenter de cette façon, mais le gaz est une énergie fossile très puissante. Il est tout particulièrement adapté au chauffage des grandes maisons, même si elles se trouvent dans des régions réputées pour leur climat peu clément. Le gaz possède de sérieux avantages face au fioul domestique. Non seulement il est moins polluant, mais pour l’heure, il échappe également au processus de surtaxation qui est appliqué à ce dernier.

Même si les tarifs du gaz sont règlementés, ils restent dépendants des cours mondiaux qui sont très changeants. Que l’on se rassure, les chaudières haute performance, qu’elles soient à condensation ou à basse température sont toujours éligibles aux aides financières ainsi qu’au coup de pouce chauffage dans la mesure où l’on fait remplacer une chaudière fioul.

Les caractéristiques du chauffage au gaz en font un choix envisageable pour les grandes maisons, tout spécialement celles qui possèdent déjà un réseau de distribution de chaleur (radiateurs).

Le chauffage au bois : l’une des alternatives à privilégier

Le bois est une énergie renouvelable et non polluante. Qu’il se présente sous la forme de granulés, de plaquettes ou de bûches, le bois se présente comme l’un des meilleurs combustibles pour le chauffage. Sachez que le réseau de chauffage central d’une grande maison peut être relié directement à une chaudière bois.

À défaut, l’on pourrait tout simplement faire poser une poêle à buches ou à granulés dans une pièce de vie et que l’on relierait au réseau de distribution de chaleur. Une telle installation pourrait devenir le système de chauffage principal. Le bois est avantageux dans la mesure où il est l’une des énergies les moins chères, mais les poêles haute performance sont également éligibles aux aides publiques en tous genres. Que ce soit sur le plan économique ou écologique, le bois est une solution qui vaut la peine d’être envisagée.

Le chauffage électrique : oui, mais cela dépend de la région et de l’installation

Le chauffage électrique est adapté aux grandes maisons, uniquement si elles se trouvent dans des régions aux hivers supportables ou lorsqu’elles sont parfaitement isolées. Par ailleurs, tous les chauffages électriques ne se valent pas en performance. Les convecteurs sont à proscrire du fait de leur inefficacité et de leur gourmandise. Il serait préférable d’opter pour des radiateurs électriques à inertie de milieu de gamme ou carrément haut de gamme. Ces dispositifs diffusent la chaleur d’une manière homogène et permettent donc de maîtriser la consommation électrique. En outre, l’installation des radiateurs électriques est très simple. Il suffit de placer un câble électrique avec un fil pilote dans les endroits à chauffer. Le pilotage par le biais d’un programmateur va aider les propriétaires de grandes maisons de maximiser leurs économies.

La pompe à chaleur : la solution idéale

La pompe à chaleur est une technologie qui puise les calories dans l’environnement pour ensuite le distribuer à l’intérieur d’une habitation. Le fonctionnement de ce dispositif repose sur les propriétés physiques d’un fluide frigorigène qui est capable de passer de l’état liquide à un état gazeux lorsqu’il est porté à basse température. Contrairement aux idées reçues, la pompe à chaleur n’a besoin que de très peu d’électricité pour fonctionner.

Pouvant être réversible, la pompe à chaleur peut faire office de climatiseur pendant l’été. Malheureusement, la version air-air de la pompe à chaleur n’est plus éligible aux aides, néanmoins, elle conserve cet avantage en air-eau. Que vous habitiez une grande ou une petite maison, la pompe à chaleur vous aidera à vous chauffer correctement. Vous aurez le choix entre des unités de différentes puissances pour un confort optimal.

La géothermie : oui, mais c’est une alternative onéreuse

Le chauffage par géothermie repose sur une pompe à chaleur couplée à un réseau de capteurs dont les missions principales sont d’aller récupérer des calories qui sont présentes naturellement dans le sol ou la nappe phréatique. Ces calories qui sont récupérées sont ensuite transmises à l’eau du circuit du chauffage central pouvant être un radiateur ou un plancher chauffant. Ce dispositif peut également être réversible. En été, il peut être utilisé comme climatiseur. Malgré ses avantages, le chauffage par géothermie est une solution assez coûteuse.

Quel type de chauffage faut-il privilégier pour une grande maison ?

Pour chauffer une grande maison, l’idéal serait d’opter pour des chauffages au bois, à l’électricité à inertie et les pompes à chaleur. Ces trois dispositifs vont permettre de faire des économies sur le long terme. Toutefois, avant d’opter pour l’une ou l’autre de ces solutions, quelques critères devront être pris en compte, parmi lesquels on retrouve la zone géographique, la qualité de l’isolation, le budget consacré au projet, les habitudes de vie et la surface habitable réelle. Tant que possible, il faut privilégier les énergies renouvelables et non polluantes. Un système de chauffage qui répond aux normes écologiques ne manquera pas de mettre en valeur la maison.

Pour parfaire le chauffage d’une habitation, il faut que celle-ci se dote d’une excellente isolation. Le pire serait d’installer un chauffage supposé être performant, mais qui ne l’est pas en raison des déperditions de chaleur.