dimensionnement et puissance chaudière à condensation gaz

Puissance et dimensionnement pour l’installation d’une chaudière à condensation gaz

La chaudière à condensation gaz est l’un des modes de production de chaleur les plus économiques et écologiques à l’heure actuelle. Si vous êtes en réflexion pour changer votre chaudière et optez pour ce type d’installation, il est essentiel de correctement la dimensionner.

Dans ce guide, vous trouverez toutes les clés pour correctement estimer la puissance de chaudière nécessaire pour assurer le confort thermique de votre logement sans gaspillage énergétique.

Importance

Pourquoi est-il important de bien dimensionner sa chaudière ?

Estimer vos besoins énergétiques avec rigueur est indispensable pour profiter des nombreux avantages de la chaudière à condensation gaz. S’ils sont mal évalués et que la puissance requise est trop importante ou trop faible, vous pourriez compromettre le confort thermique de votre habitation.

Surestimer la puissance nécessaire

Choisir une chaudière trop puissante n’est pas une bonne idée. Si de prime abord il peut sembler optimal d’installer un dispositif plus puissant pour ne jamais manquer de chaleur, la pratique est totalement différente. Un modèle de chaudière à condensation gaz surévalué provoquera un excès de consommation et un gaspillage énergétique. L’appareil sera fonctionnel sur des périodes fractionnées en cycles très courts. Il délivrera une grande quantité de chaleur sur une durée réduite entrainant l’allumage et l’extinction en continu. En effet, la température cible du thermostat sera atteinte rapidement et celui-ci provoquera l’interruption du chauffage. Les performances énergétiques seront alors sévèrement réduites, conduisant au gaspillage de combustible.

Ce mode de fonctionnement a des conséquences directes sur la durée de vie des pièces comme le brûleur et peut entrainer des pannes anticipées. L’encrassement sera également plus important à cause de la répétition des phases de démarrage et d’arrêt. De plus, ces mises en route fractionnées entrainent la production d’émanations toxiques en plus grande quantité, élevant grandement le risque d’intoxication. 

Sous-estimer la puissance nécessaire

À l’inverse, si vous partez sur un modèle pas assez puissant par rapport à vos besoins, vous risquez de perdre en confort thermique. Lorsqu’elle fonctionnera à sa puissance maximale, la chaudière ne sera pas en mesure d’apporter suffisamment d’énergie pour chauffer confortablement votre logement. Cela entraine un gaspillage énergétique et la nécessité de changer de dispositif.

Critères

Les critères pour dimensionner sa chaudière à condensation gaz

Vous l’aurez compris, pour profiter d’une bonne rentabilité, il est essentiel de dimensionner l’appareil en fonction de vos besoins. Plusieurs critères vous permettront de correctement évaluer la puissance requise pour profiter pleinement des performances énergétiques d’une chaudière à condensation gaz. Avant de passer au calcul, voici la liste des critères et comment les utiliser.

Taille et aménagement du logement

La surface à chauffer de votre logement est le paramètre le plus important pour viser juste et dimensionner correctement la chaudière. C’est le volume qui doit être mesuré pour obtenir une idée de la puissance requise. Il se détermine en multipliant la surface au sol par la hauteur sous plafond moyenne. Vous pouvez également prendre en considération l’exposition qui dictera l’apport de chaleur naturel. Une maison exposée plein sud aura des besoins minorés par rapport à un logement d’une même surface qui donne plein nord.

L’isolation

L’isolation permet de conserver la chaleur dans la maison en hiver. Les besoins d’une maison bien isolée sont amoindris par rapport à un logement ancien aux déperditions thermiques importantes. Le dimensionnement de l’appareil sera donc proportionnel à l’isolation de l’habitation.

La localisation géographique

La France présente des variations climatiques importantes selon les zones géographiques. L’altitude, la proximité avec la côte et l’ensoleillement annuel moyen sont des facteurs à considérer pour déterminer la puissance de l’installation de chauffage.

Production d’eau chaude sanitaire

Si vous optez pour un système couplé de chaudière à condensation gaz avec ballon d’eau chaude sanitaire, il faudra l’anticiper. Ce type de dispositif requiert naturellement plus de puissance étant donné qu’il va chauffer l’eau des radiateurs ainsi que celle disponible pour la douche et les robinets.

Calcul & exemples

Calcul de la puissance nécessaire pour sa chaudière

Une formule de calcul relativement simple permet d’estimer la puissance de la chaudière à condensation gaz qui permettra de subvenir à vos besoins. Le résultat pourra être ajusté selon les critères précédemment énoncés.

P = U × V × DT

Avec :

  • P = Puissance théorique de la chaudière
  • U = Coefficient d’isolation de la maison
  • V = Volume de la maison
  • DT = Différence de température maximale entre l’air extérieur et l’intérieur de la maison

Pour vous faciliter la tâche, voici la liste des différents coefficients d’isolation à appliquer selon la configuration de votre maison.

  • Isolation exceptionnelle et très performante : 0,3
  • Très bonne isolation et absence de ponts thermiques : 0,4
  • Logements construits entre 2007 et 2012 répondants à la RT 2005 : 0,75
  • Maisons construites entre 2001 et 2006 avec la RT 2000 : 0,8
  • Habitations construites entre 1990 et 2000 : 0,95
  • Maisons dont la construction date de 1983 à 1989 : 1,15
  • Maisons construites entre 1974 et 1982 : 1,4
    Logements non isolés et menuiseries en simple vitrage : 1,8

Avec la carte et le tableau ci-dessous, vous pouvez déterminer la différence de température exprimée en °C en fonction de l’altitude de votre lieu de résidence :

carte températures de base france
Altitude / Zone A B C D E F G H I

0 à 200m

-2°C
-4°C
-5°C
-7°C
-8°C
-9°C
-10°C
-12°C
-15°C

201 à 400m

-4°C
-5°C
-6°C
-8°C
-9°C
-10°C
-11°C
-13°C
-15°C

401 à 600m

-6°C
-6°C
-7°C
-9°C
-11°C
-11°C
-13°C
-15°C
-19°C

601 à 800m

-8°C
-7°C
-8°C
-11°C
-13°C
-12°C
-14°C
-17°C
-21°C

801 à 1000m

-10°C
-8°C
-9°C
-13°C
-15°C
-13°C
-17°C
-19°C
-23°C

1001 à 1200m

-12°C
-9°C
-10°C
-14°C
-17°C
-19°C
-21°C
-24°C

1201 à 1400m

-14°C
-10°C
-11°C
-15°C
-19°C
-21°C
-23°C
-25°C

1401 à 1600m

-16°C
-12°C
-21°C
-23°C
-24°C

1601 à 1800m

-18°C
-13°C
-23°C
-24°C

1801 à 2000m

-20°C
-14°C
-25°C
-25°C

2001m et plus +

-15°C
-27°C
-29°C

 

Pour vous aider, voici deux exemples de calculs avec deux profils d’habitation différents.

Maison ancienne pas isolée

Dans le cas d’une habitation dont la construction est ancienne et qui n’a pas subi de travaux de rénovation, la puissance de la chaudière requise sera élevée. La localisation fera grandement varier la puissance. Pour ce calcul, nous prendrons le cas d’une maison individuelle d’Île-de-France avec une température minimum extérieure de -7. Sa surface est assez standard (120m2) et sa hauteur sous plafond également (2,50m)

Les données sont les suivantes :

  • U = 1,8
  • DT = 26°C
  • V = 120m2 x 2,50m = 300m3

En appliquant la formule, on obtient :

P = 1,8 × 300× 26
P = 14 040 W

Dans cette configuration, il faudrait une chaudière à condensation gaz d’au moins 14,4 kW de puissance. En considérant les pertes thermiques et une marge de sécurité à hauteur de 20%, on ajoute 2800 W. Cela donne une chaudière à condensation gaz avec une puissance de 17,2 kW.

Construction récente, maison isolée

Prenons désormais un cas opposé. Une maison de mêmes dimensions qui répond aux normes de la RT2012 construite après 2013 et située dans le sud-est de la France.

On a donc :

  • U = 0,4
  • DT = 17
  • V = 300m3

Ce qui donne :

P = 0,4 × 300× 17
P = 2 010 W

En ajoutant la marge de sécurité, on obtient une chaudière à condensation gaz de puissance 2,4 kW.

La différence de puissance requise entre les deux habitations est conséquente et témoigne de l’importance de prendre en compte tous les paramètres pour dimensionner correctement l’appareil. Appliquer ce calcul vous permettra de profiter du fonctionnement optimal de votre chaudière. De la même manière, cela permettra d’éviter l’usure précoce de l’appareil et des lourdes factures d’entretien répétées.

Devis gratuit

Nos conseils pour un bon dimensionnement

Le dimensionnement de la chaudière à condensation gaz est une étape importante vers la combinaison de performances énergétiques et économies financières.

Notre meilleur conseil pour vous assurer de choisir le modèle adapté à vos besoins est de solliciter l’aide d’un professionnel comme Europe Énergie. Nos ingénieurs spécialisés vous apporteront leurs conseils pour déterminer avec précision la puissance de l’appareil qui représentera la solution de confort thermique de votre domicile. Cette démarche vous permettra également de bénéficier des aides financières pour la transition énergétique et réduira le coût de l’installation. La certification RGE de l’entreprise Europe Énergie rend vos travaux de rénovation thermique éligibles à ces avantages non-négligeables.

Nous vous proposons de découvrir nos produits et services grâce à la demande de devis gratuit en remplissant le formulaire au bas de la page. Nos spécialistes en chaudière à condensation gaz reviendront vers vous rapidement pour vous accompagner dans cette démarche de remplacement de votre chaudière par un système plus performant.

Devis gratuit et sans engagement

Élaborons ensemble votre projet énergétique

    Vos informations personnelles
    Votre projet énergétique

    Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

    Qu'en pensent nos clients ?

    Leurs avis :

    js_loader

    Questions fréquentes sur le thème dimensionnement chaudière à condensation gaz

    Quelle est la meilleure marque de climatiseur réversible ?

    La marque est un critère de la plus haute importance lors du choix de votre climatiseur réversible avec pompe à chaleur.

    Lire la réponse complète

    Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur ?

    La pompe à chaleur est un système de chauffage basé sur les énergies renouvelables. Il va utiliser les calories de l’air, de l’eau ou du sol, suivant le type d’installation, pour chauffer l’habitation. En optant pour la pompe à chaleur, vous réaliseriez des économies d’énergie, tout en faisant le choix d’une énergie renouvelable.

    Jusqu’à quelle température extérieure peut fonctionner une PAC ?

    Les pompes à chaleur peuvent fonctionner à des températures négatives mais elles entraînent une hausse de la consommation d’électricité. Une fois les périodes de froid passées, la consommation de l’appareil diminuera et reviendra à la normale.

    Lire la réponse complète

    La PAC air/air est-elle efficace pour refroidir sa maison ?

    La pompe à chaleur aérothermique air/air est très indiquée pour refroidir efficacement son logement. La version réversible de la PAC air/air est particulièrement recommandée pour cet usage.

    Lire la réponse complète

    Quelle est la durée de vie moyenne pour une climatisation réversible ?

    En moyenne, une climatisation fonctionne de 15 à 20 ans mais cela dépend de certains facteurs comme la marque du climatiseur, l’emplacement, l’usage ou encore l’entretien.

    Lire la réponse complète