Chauffe-eau solaire - Devis gratuit - Europe Énergie

Le système de chauffe-eau solaire individuel utilise l’énergie du soleil pour réchauffer l’eau utilisée dans votre habitation. Les panneaux munis de capteurs thermiques alimentent en chaleur le ballon d’eau chaude.

C’est un choix résolument écologique puisque l’installation utilise une ressource gratuite, renouvelable et disponible pour tous en France. Elle consomme peu d’électricité et ne rejette pas de CO2. De plus, les installations en fin de vie sont en grande partie recyclées.

Les différentes technologies développées aujourd’hui permettent de trouver l’installation adaptée à vos besoins. Leur bon rendement peut couvrir une bonne partie de votre consommation en eau chaude domestique (50 à 70%), tout en vous faisant faire des économies (jusqu’à 45% de la partie eau chaude de votre facture).

Faites entrer le soleil dans votre maison et lancez-vous dans l’aventure du chauffe-eau solaire !

Ballon thermodynamique solaire : un excellent investissement

Réduire significativement votre facture de production d’eau chaude sanitaire à partir d’une énergie renouvelable et propre, telle est la promesse du chauffe-eau thermodynamique solaire. L’énergie photovoltaïque vous permettra de couvrir vos besoins en eau chaude sanitaire… grâce à une énergie totalement gratuite ! Demandez un devis aux équipes spécialisées d’Europe Énergie.

Type de projet

Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire individuel ?

Le système CESI (chauffe-eau solaire individuel) est constitué de trois parties principales :

  • Les panneaux solaires thermiques ;
  • Le système de stockage (ballon) et de circulation ;
  • Le système de distribution.

Les panneaux installés à l’extérieur de votre maison sont constitués de capteurs solaires thermiques qui captent l’énergie solaire pour la transformer en chaleur. Un liquide caloporteur circule dans les tubes directement en contact avec ces capteurs. Il permet l’accumulation et le transport des calories vers les installations de stockage. Le fluide est transporté grâce à un circulateur qui fonctionne à l’électricité ou selon le système, de thermosiphon (les fluides chauds montent alors que les fluides froids descendent).

La chaleur transportée par le liquide caloporteur est cédée au ballon d’eau chaude grâce à un échangeur thermique situé à l’intérieur de celui-ci. Le fluide alors refroidi repart se réchauffer aux panneaux solaires. Tous les éléments techniques sont généralement installés dans un local (ou garage) de préférence isolé de l’extérieur pour limiter les pertes de chaleur. Le ballon d’eau chaude sert de stockage de l’énergie solaire, il doit donc être particulièrement performant pour conserver le plus longtemps possible les calories emmagasinées.

fonctionnement chauffe eau solaire

L’eau du ballon préchauffée est prélevée pour vos besoins domestiques dans la partie haute et immédiatement remplacée par de l’eau froide. Selon l’installation choisie, l’eau est utilisée pour un usage sanitaire (eau chaude pour la douche, la vaisselle, voire même en entrée des machines à laver), et pour le chauffage de votre logement si vous optez pour le Système Solaire Combiné (SSC).

Votre CESI doit être complété par un système d’appoint qui assure une production d’eau chaude même par temps couvert. Dans les régions très ensoleillées, une résistance électrique intégrée au ballon d’eau chaude de votre CESI est suffisante pour assurer vos besoins journaliers. Par contre, si vous êtes dans une région avec un ensoleillement irrégulier ou que vos besoins en eau chaude sont importants (famille nombreuse, système solaire combiné pour une maison mal isolée), vous devez coupler votre CESI à un autre système de chauffage d’eau : chaudière gaz, pompe à chaleur, poêle… .

A ne pas confondre : les panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité, et les panneaux thermiques qui réchauffent l’eau.

Chauffe-eau solaire, est-ce pour vous ?

En France, l’ensoleillement est suffisant sur tout le territoire pour que l’installation d’un CESI soit une réelle alternative à la production d’eau chaude électrique. Le dimensionnement sera par contre différent d’une région à l’autre. Les meilleures conditions pour installer un chauffe-eau solaire sont lors de la construction d’un logement neuf, de la rénovation importante d’une habitation ou en cas de changement du chauffe-eau déficient existant.

Si vous avez une surface bien exposée disponible pour accueillir les capteurs thermiques (toit, balcon, surface au sol, pergola), alors vous pouvez être les heureux bénéficiaires de l’énergie du soleil. Prévoyez également un emplacement plus ou moins conséquent pour le ballon d’eau chaude et les éléments techniques.

Pour bénéficier de l’énergie solaire pour le chauffage de votre habitation existante (système solaire combiné), des travaux de rénovation importants sont à prévoir. L’installation du système doit être idéalement pensée dès la construction. Vous pouvez cependant envisager un SSC si votre habitation possède déjà des infrastructures de chauffage à basse température (radiateurs, plancher chauffant).

Les contraintes réglementaires

Avant de vous lancer dans votre projet, vous devez obtenir les autorisations nécessaires. Si votre maison est en construction, l’installation solaire doit être intégrée au permis de construire. Dans le cas d’une rénovation, une déclaration de travaux en mairie est obligatoire. Et si vous êtes dans le périmètre d’un bâtiment classé, consultez les architectes des bâtiments de France pour obtenir leur accord.

Vous habitez dans le sud de la France

Etant donné le bon ensoleillement dont vous bénéficiez, il est tout à fait intéressant d’installer un CESI. La surface des capteurs solaires nécessaire est moins importante, les investissements sont donc plus limités et l’installation plus vite rentabilisée. Si les intersaisons ne nécessitent pas de chauffer votre habitation, alors il n’est pas forcément judicieux de raccorder votre chauffage au chauffe-eau solaire. Cela dépend des performances énergétiques et de la taille de votre logement ou de votre foyer.

Vous habitez dans le Nord de la France ou en altitude

Si vous êtes en plein projet de construction ou de rénovation, alors vous devez envisager la mise en place d’un CESI, et d’un Système solaire combiné (SSC). En effet, le chauffage du logement grâce à l’eau chauffée par le soleil offre d’importantes économies lorsque l’ensoleillement est bon mais que l’air est encore frais, et que l’habitation mérite encore d’être chauffée. Cependant, cette installation est intéressante uniquement si le logement est bien isolé pour éviter une utilisation massive du chauffage d’appoint et les surcoûts que cela peut engendrer. En altitude, les panneaux solaires doivent pouvoir facilement être déneigés pour continuer de produire de la chaleur.

Chauffe eau solaire individuel : réalisez des économies d’énergie

Prenez rendez-vous gratuitement avec nos spécialistes en gestion de l’énergie.

Type de projet

Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

Choisissez le chauffe-eau solaire qu’il vous faut

Le rendement de votre installation est un critère important lors du choix de votre chauffe-eau solaire. Cela représente la capacité des panneaux à transmettre l’énergie du soleil reçue à votre ballon d’eau chaude en minimisant les pertes. Mais il vous faut également tenir compte de votre budget ainsi que des contraintes techniques inhérentes à votre situation (habitation, surface, exposition, région).

Les différents chauffe-eaux proposés

  • Le chauffe-eau avec circulateur : le fluide caloporteur circule grâce à une pompe. Il est plus facile à installer car il est plus modulable. Les éléments ne sont pas dépendants de la position des uns par rapport aux autres. Par contre il consomme de l’électricité et la présence d’éléments électroniques favorise l’apparition de pannes, notamment sur la pompe.

 

  • Le chauffe-eau thermosiphon : le fluide caloporteur circule grâce à ses propriétés physiques. Le liquide chaud monte, alors que le froid descend. Le ballon d’eau chaude doit donc impérativement être placé au-dessus des capteurs. Il est généralement installé dans des combles alors que les panneaux sont en bas de toit. L’installation n’est pas adaptée à toutes les habitations, mais l’absence d’éléments électroniques diminue le nombre de pannes, les coûts d’électricité, ainsi que les coûts d’entretien.

 

  • Le chauffe-eau thermosiphon monobloc : les capteurs et le ballon d’eau chaude sont solidaires et sont placés en extérieur (sur le toit ou directement au sol). Il possède beaucoup d’avantages puisqu’il est moins cher à l’installation et plus facile d’utilisation. Cependant, le ballon étant placé dehors, les pertes de chaleur sont trop importantes dans les régions froides.

 

  • Le chauffe-eau solaire thermodynamique : Il allie deux systèmes de production d’eau chaude. Les panneaux photovoltaïques fournissent à la fois de l’électricité et de la chaleur pour que le ballon thermodynamique produise de l’eau chaude. Il est uniquement adapté aux maisons avec une forte consommation d’eau chaude. C’est le cas par exemple des habitations dont le chauffe-eau alimente à la fois les besoins domestiques et le chauffage du logement. L’installation nécessite un espace protégé conséquent (~10 m²) isolé du reste de la maison et les prix d’achat et d’installation sont importants.
ballon thermodynamique solaire

Les différents panneaux solaires thermiques

Plusieurs types de capteurs sont aujourd’hui disponibles :

  • Les capteurs souples (non vitrés) : les tuyaux contenant le fluide circulent directement à l’air libre. Ce sont les panneaux les moins coûteux, mais étant donné qu’ils ne sont pas isolés leur rendement est bien moins bon que les autres panneaux.

 

  • Les capteurs plans vitrés : Le liquide caloporteur circule à l’intérieur des panneaux creux. Même s’ils présentent un rendement moyen ce sont les panneaux les plus utilisés pour la production d’eau sanitaire grâce notamment à un prix intermédiaire.

 

  • Les capteurs sous vide ou capteurs tubulaires : Ils présentent un bon rendement puisque le vide garantit une bonne isolation des capteurs et donc moins de perte d’énergie. Les risques de surchauffe sont par contre plus importants, et leur prix onéreux.

Le dimensionnement de votre installation

Le dimensionnement de l’installation doit déterminer le volume du ballon d’eau chaude puis la surface de capteurs nécessaire. Leur taille est définie en fonction de plusieurs critères :

  • L’orientation des panneaux (sur le toit, balcon, au sol…) et la présence de masques solaires (ombres) ;
  • La durée d’ensoleillement de votre région ;
  • Le nombre d’occupants ;
  • La taille du logement et son isolation (dans le cas d’un SSC).

La consommation moyenne d’eau chaude par jour et par habitant est d’environ 30 litres par jour. Cette moyenne doit être reconsidérée selon vos habitudes (si vous prenez des bains, si vous recevez du monde régulièrement, les caractéristiques de votre électroménager…). Une marge doit ensuite être appliquée. La taille du ballon varie généralement entre 100 et 400 litres. Si vous optez pour un système solaire combiné, alors la taille doit être bien plus importante : entre 500 et 2 000 litres.

La surface des capteurs solaires est calculée en fonction de l’ensoleillement de votre région et de la taille du ballon choisi. Elle est en moyenne comprise entre 2 et 6 m². Pour un SSC, rajoutez environ 0,7 à 1 m² de capteurs pour 10 m² de votre habitation chauffée, en fonction de votre isolation. (données de l’ADEME)

La clé de la réussite de votre installation solaire dépend en grande partie du dimensionnement de l’installation. Ne surdimensionnez pas votre ballon ou la surface des capteurs : en plus d’entraîner un surcoût sur l’installation et le fonctionnement (lorsque le système d’appoint prend le relais) ainsi qu’un mauvais rendement de vos capteurs solaires, vous pouvez créer une surchauffe. L’intervention d’un plombier est alors nécessaire pour redémarrer la chaudière.

Pour plus de sérénité, faites-vous accompagner par un professionnel habitué au dimensionnement technique des chauffe-eaux solaires, tel qu’Europe Energie.

Nous fournissons et posons les différents éléments pour qu’ils se combinent entre eux d’une manière optimum. En pensant l’installation dans son intégralité, vous éviterez les surchauffes du système et obtiendrez un chauffe-eau solaire performant et rapidement amorti.

Combien coûte un chauffe-eau solaire ?

Les coûts d’installation

Les investissements nécessaires à l’installation d’un CESI sont bien plus importants qu’un chauffe-eau électrique. Les prix des capteurs tout compris en fonction des panneaux thermiques choisis (hors taxe, pose comprise) peuvent varier du simple au triple. Demandez un devis gratuit pour convenir d’une étude énergétique de votre logement.

La durée de vie des panneaux solaires thermiques bien entretenus est comprise entre 20 et 30 ans. Celle du ballon solaire est estimée entre 15 à 20 ans, alors que les éléments techniques doivent être changés au bout d’une dizaine d’années. Grâce aux économies annuelles réalisées sur votre facture d’électricité (jusqu’à 45% de la partie eau chaude), le surcoût du CESI est amorti entre 5 et 10 ans environ après mise en service par rapport à un ballon électrique. Plus le dimensionnement est proche de vos besoins, plus l’installation est amortie rapidement. Les différentes aides proposées peuvent également accélérer l’amortissement de votre chauffe-eau solaire.

On estime qu’une famille de 4 personnes a besoin d’un chauffe-eau solaire d’une contenance d’environ 300 L et de deux panneaux solaires thermiques (environ 5m² de capteurs) pour la production d’eau chaude sanitaire. Les prix de pose varient selon le type de toiture, l’orientation, l’intégration, le raccordement, etc. Demandez un devis immédiat et gratuit à nos experts en énergie.

Etant donné les coûts importants d’installation, il est recommandé d’intégrer dans votre assurance habitation les panneaux solaires thermiques contre les dégâts matériels ou contre le vol.

Les aides à l’installation

Des aides soumises à certaines conditions existent pour vous permettre de réaliser votre projet.

Si vous êtes propriétaires de votre résidence principale, plusieurs aides s’adressent à vous.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a pour objectif de vous aider à améliorer les performances énergétiques de votre logement. Le chauffe-eau solaire, ainsi que l’isolation de votre logement sont donc tout à fait éligibles. Ce crédit d’impôt vous permet de déduire 30% du montant du matériel choisi de votre impôt sur le revenu. Pour cela, le logement concerné doit être votre résidence principale et construit depuis plus de deux ans. Les panneaux de capteurs thermiques nécessitent d’être certifiés et respectent les normes en vigueur (NF EN 12975 ou NF EN 12976 ou NF CESI). L’installation doit obligatoirement être réalisée par un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’aide MaPrimeRénov’ s’adresse aux foyers en situation de précarité énergétique. Certaines collectivités territoriales (les régions, les départements ou les communes) soutiennent les initiatives des particuliers pour améliorer les performances énergétiques de leur logement. Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre collectivité, de l’ADEME ou de votre fournisseur.

Si vous êtes propriétaire bailleur ou occupant, syndicat de propriétaire vous avez également des solutions financières. L’éco-prêt à taux zéro est accordé à des propriétaires bailleurs ou occupants et à des syndicats de propriétaires pour financer des travaux de rénovation énergétique. Le logement doit avoir plus de 2 ans, et la demande de prêt doit comme souvent être réalisée avant le début des travaux. Il est cumulable avec le CITE.

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) peut également accorder une subvention pour la rénovation dans les logements ou immeubles anciens. Il est conditionné à vos ressources pour un propriétaire occupant et à des engagements sur 9 ans des conditions d’occupation du logement pour les propriétaires bailleurs.

Si vous souhaitez équiper votre résidence secondaire ou principale en tant que propriétaire ou locataire, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite de 5,5% sur le matériel et la pose. Pour cela, le logement doit être construit depuis plus de de deux ans et la pose doit être réalisée par un professionnel RGE.

credit impot transition énergetique
eco prêt à taux zéro
Agence nationale de l'habitat

Ballon eau chaude solaire : c’est rentable !

Demandez un devis gratuit et rapide à nos experts en énergie.

Type de projet

Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

Comment mettre en place votre installation ?

L’installation du chauffe-eau solaire est rapide et peut-être réalisée en quelques jours. La pose des panneaux sur le toit est cependant généralement réservée à un professionnel. Il garantit la conservation de l’étanchéité du toit et vous apporte des conseils sur l’endroit le plus judicieux pour installer vos panneaux en fonction notamment de l’exposition. L’emplacement doit éviter les zones de présence de masques solaires (l’ombre des arbres, les cheminées, les immeubles voisins, les antennes…) pendant toute la course du soleil et en toutes saisons. La position idéale est une orientation sud avec une inclinaison de 30 à 40° par rapport à l’horizontale. Mais une orientation ouest ou est reste tout de même intéressante avec une inclinaison de 30 à 60°.

L’installation du ballon solaire nécessite des raccordements qui peuvent nécessiter des soudures et le branchement des divers éléments électriques et techniques (système d’appoint, sondes, circulateur, mitigeur…). Le chauffe-eau se raccorde en entrée au réseau d’alimentation en eau froide et en sortie aux eaux sanitaires ainsi qu’au chauffage le cas échéant.

Vous pouvez éventuellement choisir d’installer votre chauffe-eau solaire vous-même. Cependant, sachez que l’installation est plutôt technique et les aides proposées sont soumises à la pose par un professionnel.

Demandez un devis à nos experts en économies d’énergie.

installation chauffe eau solaire

Comment entretenir votre CESI ?

Vous devez régulièrement effectuer un contrôle visuel des différents paramètres de vos capteurs et de votre chauffe-eau solaire comme la pression, les arrivées d’eau, ou le liquide caloporteur.

Un contrôle par un professionnel n’est pas obligatoire contrairement à d’autres systèmes de chauffe-eau. Néanmoins une visite tous les ans est vivement recommandée pour assurer le rendement de l’installation, allonger la durée de vie et prévenir les pannes.

Ainsi, faites vérifier régulièrement les capteurs, la pression du liquide caloporteur, le fonctionnement du circulateur et le nettoyage du ballon. Europe Energie propose des contrats de maintenance.

N’oubliez pas également de faire entretenir votre système d’appoint de production d’eau chaude (ramonage, chaudière gaz…) si vous en avez.

Sachez également qu’il est possible d’installer des capteurs pour réaliser le monitoring de votre installation à distance.

Dans les régions où il pleut régulièrement, il n’y a pas besoin de prévoir un nettoyage des capteurs solaires, les vitrages sont autonettoyants. Par contre, dans les régions sèches ou lors d’une période prolongée sans précipitations, il est conseillé de nettoyer les panneaux avec une éponge et enlever les débris (feuilles mortes).

Devis chauffe eau solaire

Demandez une étude gratuite aux techniciens d’Europe Énergie.

Type de projet

Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.

logo europe energie

Europe Énergie propose des solutions d’autoconsommation solaire. Notre objectif : vous aider à faire des économies et protéger la planète en vous passant des énergies polluantes et pour le confort de votre habitation !

Devis gratuit et sans engagement

Type de projet

Ce site est protégé par reCAPTCHA, cette fonctionnalité est soumise aux règles de confidentialité et aux conditions d'utilisation de Google.


Pourquoi choisir Europe Énergie :

  • Le spécialiste des économies d’énergie de l’habitat
  • Des professionnels à votre écoute pour la rénovation énergétique de votre maison
  • Un accompagnement efficace pour améliorer votre confort et faire des économies

Derniers avis de nos clients

Satisfait techniquement, installation parfaite de notre pompe a chaleur air eau, très professionnel.
etienne de brunville
etienne de B.
16:18 07 Sep 20
Nous avons fait installer une pompe à chaleur air/eau en mars 2020. Les équipes d’Europe-Energie se sont montrées en tous points professionnelles, disponibles, à l’écoute et réactives.
Marianne Berthet-Goichot
Marianne B.
10:04 06 Jul 20
Je recommande la pompe a chaleur ainsi que l équipe professionnelle
Valerie Parizot
Valerie P.
13:44 29 Jun 20
Equipe à l'écoute. Très satisfait de notre pompe à chaleur qui fonctionne parfaitement. Nous comptons renouveler cette expérience pour nos futurs panneaux solaires.
Maud fournet
Maud F.
19:28 27 Jun 20
Des techniciens compétents et un bon contact
luc vella
luc V.
10:03 25 Jun 20
Professionnalisme, sérieux, bon contact,Bon matériel, bon confort avec la pompe à chaleur air eau.À recommander
Nicole Derache
Nicole D.
08:59 23 Jun 20

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?